Perdreaux.

Aus: Le cuisinier françois (1651), S. 122, Kap. 06, Nr. 101

Originalrezept:

Prenez quelques morceaux de tranches de bœuf, & les battez bien auec du lard, l’assaisonnez de sel & poiure, & passez par la poësle, tant qu’il soit bien roux, en sui- te faites mitonner cet appareil auec peu [S. 123] de bouillon, & vn oygnon pillé. En apres passez le tout, & vous en tirerez vn jus fort rouge, auquel vous meslerez vne pointe de verjus de grain, vn peu de fari- ne cuite, ou de chapelure; puis prenez vos perdreaux, leuez en les cuisses & les aisles, & les faites mitonner auec vostre sauce y adjoustant champignons & trou- fles, iusques à ce que la sauce soit bien liée: faites cuire, & seruez promptement de peur qu’ils ne durcissent.
Les perdrix s’accommodent de mesme.

Übersetzung:

Junge Rebhühner.

Transkription:

Andrea Sobieszek

Zitierempfehlung:
Andrea Sobieszek (Transkription): "Perdreaux.", in: Le cuisinier françois (1651), S. 122, Kap. 06, Nr. 101,
online unter: https://gastrosophie.sbg.ac.at/kbforschung/r-datenbank/?rdb_rezepte=perdreaux-2 (17.08.2022).

Datenbankeintrag erstellt von Andrea Sobieszek.